Dans la forêt de Fontainebleau,printemps 2022,secteur du Rocher d'Avon.

 

                       

                        Promenade dans les hauteurs.

                                                   

                                                            DE PROFIL.

                                                              

                                                               DE DOS.                                      

 

 

 

                              

                              Comme vous pouvez le constater un très vieux chêne qui n'a pas encore dit son dernier mot.

  

Fin de la promenade.

Dans la forêt de Fontainebleau,printemps 2022,dans le secteur du carrefour de la Haute Borne,parcelle 644,fin mars.

C'est une mare sans nom.

Un fauteuil confortable.

L'Hippopotame et ses compères.

 

 

 

                                     

 

Un collembole poilu.

Fin de la promenade.

Dans la forêt de Fontainebleau, printemps 2022,le 11 avril,parcelle 631,dans le secteur de la route de la Hase.

 

Un espace ouvert.

Pour maintenir cet espace ouvert les pins qui poussent sont coupés.Ces coupes ont pour but de maintenir la biodiversité (animaux,végétaux) dans la forêt,c'est l'objectif annoncé par l'O.N.F. qui a développé cette pratique dans d'autres secteurs de la forêt.

Les callunes sont favorisées ainsi que les oiseaux qui nichent au sol (l'engoulevent,l'alouette lulu).

 

 

A gauche une silhouette en mouvement.

Ce rocher a déployé ses ailes et "couve" un petit rocher.

                                                  

                                          Une "fière" allure pour ce petit chêne.

Une vanesse de l'orme.La photo est mauvaise mais c'est la première fois que j'en vois une dans la forêt.

C'est une espèce protégée en Ile de France.

Pour faire connaissance avec elle consultez le site: Fontainebleau Blog.

Fin de la promenade.

Dans la forêt de Fontainebleau,printemps 2022,le 18 avril,dans le secteur du carrefour Louis-Philippe.

 

Je ne connais pas l'animal qui est l'auteur de ce grignotage .

Probablement une larve d'insecte.

 

 Original.

Une fleur de genêt à balai qui n'a pas été fécondée,les étamines sont encore enroulées.

Un mâle inconnu,je vais essayer de trouver son nom.

Sculptures naturelles.

 

     

 

Fin de la promenade.

Dans la forêt de Fontainebleau,printemps 2022,le 18 avril,route Baudrillard,près de la station d'écologie forestière.

Un escargot des bois s'est mis à l'abri du soleil.

                                                  

                                                Un superbe hêtre.

                                               

                                                  Un alignement d'épicéas qui souffrent de la sécheresse.

Une Piéride de la Rave.

L'Aurore ou Piéride du Cresson,un mâle.    Consulter le site d'André Lequet.

                                      

                                         Un imposant hôtel à insectes.

Un érable plane,ses feuilles.

                                         

                                          Son écorce.

Les petits univers magiques de résine.

 

                                                

 

Fin de la promenade avec ce Bombylius major,une mouche inoffensive.

Dans la forêt de Fontainebleau,le 5 mai,secteur de la route Michaux,parcelles 123 et 124.

         

La présence d'arbres morts debout ou couchés est très importante pour tous les organismes vivants de la forêt (animaux,végétaux etc...)

 

        

 

                                                            

 

                                                 

                                                       Pas banal ce hêtre.

Un Tircis avec son casque de fourrure autour de la tête.

 

 

 

Cohabitation forcée d'un pin maritime avec un rocher.

 Avec ou sans "cheveux".

 

                                   

Le long de la route Michaux,avec sa grosse branche morte et sa cime sèche, ce grand pin sylvestre continue sa vie.

Fin de la promenade.Les géraniums sanguins ont entamé leur floraison.

Dans la forêt de Fontainebleau,le 13 mai ,secteur du Gros Fouteau.

Un myxomycète a profité de l'ombre des hêtres pour se développer,probablement un Fuligo Septica.

Un peu étonnant.

 

Une familière des forêts de feuillus,la stellaire holostée.

Charmante cette petite bestiole de bois.

 Un superbe hêtre.

Parmi les nombreuses espèces de vesces, la vesce des bois.

Accompagné de deux minuscules bestioles un cercope.Pour se développer sa larve a besoin de la mousse printanière qu'on peut apercevoir sur les tiges d'herbes.

Des hêtres,des chênes.

Toute fleurie ,la petite pimprenelle.

 

                                                    

Les fleurs mâles du hêtre tombent sur le sol.

 

Fin de la promenade.

Dans la forêt de Fontainebleau,printemps 2022, le 19 mai,secteur du Mont Pierreux.

Phalène,probablement une Corycie bimaculée.

Un longicorne,plus précisément un lepture goutte de miel.

Cicatrice après un élagage naturel sur un hêtre.

                                   

 

Une épeire concombre,dans ce genre il existe 6 espèces,celle ci est en train d'escalader un arbre.

La photo n'est pas très bonne mais on la reconnait bien.

Une mélitte à feuille de mélisse.

Une araignée femelle ,une linyphiidae,500 espèces.

Un Pipiza noctiluca,une femelle ,de la famille des syrphes,on peut compter sur eux pour la pollinisation.

Fin de la promenade.

Dans la forêt de Fontainebleau, printemps 2022,à la lisière du Gros Fouteau,le 21 mai,du sainfoin.

Le myxomicète vu le 13 mai a durci et changé de couleur.

Quelques images d'ambiances du Gros Fouteau.

 

 

 

 

 

Deux "drôles d'oiseaux".

 

Une touffe de jonc,c'est bizarre qu'elle ait poussé dans cet endroit.

 

 

                                               

 

 

                                                         

                                                                 Fin de la promenade.

                                    

Dans la forêt de Fontainebleau,le 2 juin 2022,en route vers les rochers du Mont Ussy.

Un myxomycète qui semble attaqué par des moisissures.

Une gousse de genêt.

 

 

La cicindèle champêtre,une mangeuse d'insectes qui courre vite.

 

 

 

 

Ce chêne a l'air de s'accommoder d'une implantation qui n'est pas optimale.

 

                                       

 

Une guêpe est en train se désaltérer.

                                                           Fin de la promenade .